Return to site

Portrait coach Rainbow 6 Siege - AnthraX

Alexandre ’’AnthraX’’ Ausesky

Helios Gaming School vous propose de découvrir ses coachs : leur parcours, leur passion, leurs projets.
Cette fois-ci, nous vous présentons,
Alexandre ’’AnthraX’’ Ausesky, coach de la section Rainbow Six Siege de l'école, qui nous parle de lui ! 

En quoi consiste la matière que vous enseignez ?

Je suis coach à l'Helios gaming School de Freyming Merlebach. Mon travail consiste à accompagner les étudiants pour les faire progresser sur le jeu Rainbow 6. Cela peut se faire au travers de mise en place de stratégies, d'exercices à thème, l'analyse de vidéos, et bien d'autres méthodes encore.

Quel est votre parcours général, et plus précisément dans le monde du sport électronique ?

J'ai suivi des études d'Histoire et ai obtenu une licence, avant de m'orienter vers l'enseignement pour finalement venir enseigner à HGS. Au niveau de l'esport, j'ai commencé assez jeune dès le collège à découvrir le monde de la compétition sur Halo 3 et Call of Duty 4 sans jamais réellement me lancer dedans. Après le lycée je me suis lancé pour de bon sur Battlefield 3 où j'ai réussi à remporter la coupe de France et où j'ai rencontré les personnes avec qui j'ai enchainé les Battlefield et suis resté jusqu'à Rainbow 6. La première année de R6 sous les couleurs de Vitality a été très remplie, Gamers Assembly remportée, vice-champion de France, Champion d'Europe, top 3-4 monde, puis vice-champion d'Europe et Champion du monde avant de terminer l'année sur une 2nde place au 6 invitational (compétition majeure de haut niveau sur le jeu Rainbow 6 Siege). J'ai ensuite été à nouveau vice-champion de France avant de parvenir à accéder à la Challenger League puis à la Pro League.

Pourquoi avoir décidé d'enseigner dans cette école ?

J'ai décidé d'enseigner dans cette école parce que le projet me plait, je trouve que c'est important de permettre à des passionnés de pouvoir vivre de leur passion via des formations professionnalisantes comme celle que propose HGS. Le projet porté par Helios me plaît énormément, voir des locaux tels que l'Emax d'Amneville apparaitre montre que l'esport en France se démocratise de plus en plus. La question ne s'est donc pas posée longtemps pour moi.

Comment les étudiants doivent-ils organiser leur travail dans la matière que vous enseignez ?

Les étudiants ont cours avec moi tous les après-midis de 14h à 17h, mais ils ne s'arrêtent pas à ces seuls horaires puisque la plupart participent à des tournois qui ont lieu le soir ou les Week end.

Quel(s) est (sont) selon vous le(s) point(s) fort(s) de Helios Gaming School ?

Le point fort d'HGS est de proposer des cours qui forment à des métiers qui sont centraux dans l'esport et le monde du jeu vidéo, mais aussi et surtout transposables à des milieux plus classiques. Les conditions d'entrainement sont par ailleurs très bonnes grâce au matériel et à nos partenaires. Ces deux éléments combinés font la force de HGS, on peut progresser sur les jeux vidéo tout en préparant son avenir !

Un conseil que vous aimeriez donner à un jeune qui veut devenir joueur pro ?

Le seul conseil que je pourrais donner serait de ne pas tout miser là-dessus, ne pas abandonner les études. L'esport est extrêmement concurrentiel, et même le travail le plus acharné ne peut pas garantir de résultat, donc il faut avoir un filet de sécurité dans le cas où ça ne fonctionnerait pas. C’est pourquoi HGS est un parcours de formation intéressant puis qu’il mixte entrainement esportif et formation professionnalisante.

 

Propos recueillis par Anael "Etinn1"

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK