Return to site

Portrait d'étudiant #12 - Corran

Thomas "Corran" Clessienne

Chaque semaine, Helios Gaming School vous propose de découvrir ses étudiants : leur parcours, leur passion, leurs projets.
Aujourd'hui, c'est Thomas "Corran" Clessienne, 32 ans, étudiant dans la section Rainbow 6 Siege de l'école, qui nous parle de lui !

Comment t'est venue ta passion pour le monde du jeu vidéo et du sport électronique ?
Je suis tombé dedans quand j’étais tout petit. Je jouais notamment sur les Game and Watch, mais ma première vraie console a été la Game boy dans les années 90 avec Tetris et Super Mario World. Ce sont les possibilités infinies de mondes fantastiques m’ont maintenu dans cet univers.

Côté esport, c’est surtout à l’époque d’Unreal Toornament, de StarCraft, de Warcraft III, que ce milieu m’a beaucoup intéressé. J’étais très investi avec la sortie de la série Halo, mais je n’ai jamais fait de grosse compétition, sauf celles organisées dans un magasin à Metz. Des compétitions auxquelles je pouvais me déplacer vu qu’elles étaient à côté de chez moi. Quand j’ai commencé les études après mon bac, je n’avais plus autant de temps ni de possibilités… je me suis donc un peu détaché. Je me remets vraiment dedans grâce à l’école.

Que faisais-tu avant d'intégrer la Helios Gaming School ?
J’avais une carrière de manipulateur radio, et une auto-entreprise d’artificier pyrotechnique arts du feu. J’étais aussi animateur jeux de société, que je continue encore en tant qu’intérimaire pour les éditions Asmodée.

Pourquoi as-tu voulu rejoindre l'école ? Quel est ton projet professionnel ?

Cette école me donne notamment la possibilité de développer mon auto-entreprise dans le domaine événementiel. Je suis davantage venu pour les cours théoriques du matin que pratiques et de coaching, mais le fait de me rattacher un milieu qui me plait beaucoup, à savoir les jeux, est un gros plus. Avec mon stage, je vais pouvoir développer davantage mon expérience dans l’événementiel et son organisation de par plusieurs aspects des tâches que l’on m’a confié. C’est du concret.

Quelles ont été tes premières impressions à la rentrée ?
J’étais très impressionné par le matériel fourni aux étudiants, qu’il s’agisse du matériel informatique ou encore de l’établissement dans son ensemble. Les lits sont confortables, l’aménagement du loft, le matériel de cuisine mis à disposition… l’internat à part entière est bien équipé.

Les professeurs m’ont paru également très investis d’entrée. Par exemple la professeure de nutrition et d’hygiène de vie, qui n’est pas issue du milieu esportif mais qui s’y est fortement intéressée. Nos cours sont ciblés sur les besoins nutritionnels d’un e-sportif. C’est très intéressant.

Qu'est-ce que tu préfères à la Helios Gaming School ?

Un ensemble : le fait que l’équipe pédagogique me fasse confiance, me laisse gérer certaines organisations, comme nos sorties et déplacements en LAN. Les professeurs sont ouverts à nos propres suggestions alors que nous sommes élèves, ils sont très à l’écoute. Les étudiants me font confiance aussi, d’ailleurs ils m’ont appelé papa dès la rentrée ! (rires)

Qu'est-ce que tu aimes le moins ?
La vie en communauté, difficile parfois avec ceux qui n’ont pas les mêmes trains de vie. Mais en soi ce n’est vraiment rien de grave.

Te sens-tu progresser au vu de ces premiers mois ?

Oui, complètement ! Rien qu’au niveau des cours magistraux. Même si je pars avec une grosse expérience personnelle de base, j’en apprends encore tous les jours, ou alors je concrétise mon expérience brute. Même au niveau jeux vidéo, je sens que j’ai effectivement beaucoup perdu après avoir quitté le monde esportif, même si j’étais un « débutant ». Je sens que je suis en train de reprendre le niveau que j’avais avant d’arrêter quand je suis parti dans ma carrière para-médicale.

Comment perçois-tu ton évolution d'ici les prochains mois ?
J’espère en apprendre encore plus avec les cours de graphisme, de vidéo, d’informatique et en organisation d’événement.

Après l’école, j’espère pouvoir vivre de ma passion, dans un milieu en constante évolution qui se professionnalise de plus en plus et qui n’est pas juste un milieu de passionnés boutonneux comme les clichés l’entendent.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly