Return to site

Portrait d'étudiant #2 - Marauwak

Dorian "Marauwak" Weiler

Chaque semaine, Helios Gaming School vous propose de découvrir ses étudiants : leur parcours, leur passion, leurs projets.

Aujourd'hui, c'est Dorian Weiler, 24 ans, étudiant dans la section League of Legends de l'école, qui nous parle de lui !

Comment t'est venue ta passion pour le monde du jeu vidéo et du sport électronique ?
Je joue aux jeux vidéo depuis tout petit, notamment à la première console Playstation, grâce à mon père. J’ai continué et me suis intéressé à l’e-sport à force de jouer. A l’époque j’étais beaucoup sur Dofus, Warcraft, World of Warcraft, et au lycée j’ai découvert League of Legends. Un ami m’avait proposé d’y jouer, début 2010 lors de la pré-saison, et depuis je n’ai jamais vraiment lâché ce jeu.

Que faisais-tu avant d'intégrer la Helios Gaming School ?
J’ai fait un bac pro dans le transport, mais après je n’ai pas été pris dans l’IUT que je voulais pour poursuivre mes études. Du coup j’ai trouvé un travail et suis devenu chauffeur livreur, mais je ne voulais pas rester là-dedans. Il n’y avait pas d’avenir pour moi, ça ne me plaisait plus. Quand il n’y a plus de plaisir, il n’y a plus de motivation. J’ai continué avec un DUT MMI (multimédia et internet). J’ai découvert Helios Gaming School en début d’année. Un ami m’a envoyé l’information, parce qu’il savait que j’aimais le sport électronique, que je suivais la Dreamhack par exemple. Vu que je n’habitais pas très loin, je suis venu direct aux portes-ouvertes pour en apprendre plus sur cette école et ai été convaincu.

Pourquoi as-tu voulu rejoindre l'école ?
J’aime énormément le jeu vidéo, et ai toujours rêvé de travailler dans ce domaine. Il y a le développement de jeu, le streaming, les événements… c’est vaste ! Mais c’est compliqué d’y arriver quand on est tout seul. Alors une école pour ça.. C’est un rêve de gosse, et on a qu’une vie ! Alors je me suis lancé.

Quel est ton projet professionnel ?

J’aimerais beaucoup être joueur professionnel, si j’arrive à acquérir un bon niveau. Cette saison je peux arriver Platine sur League of Legends, c’est pas mal. Je veux rester en tous les cas dans le domaine du gaming, dans l’organisation d’événements, ou encore devenir community manager dans une société de jeux vidéo, ça m’intéresserait. Je suis en train d’explorer plusieurs pistes d’orientation. Le jeu vidéo, je ne m’en lasserai jamais, c’est ce que j’aime et je veux vivre de ma passion. L’e-sport explose aujourd’hui, c’est un phénomène mondial, il y a énormément de choses à faire. Cela n’existait pas quand j’étais au lycée, sinon je me serais orienté tout de suite dans cette voie.

Quelles ont été tes premières impressions à la rentrée ?
J’avais un fort à priori par rapport à l’internat. J’étais en internat au lycée et ce n’était pas une très bonne expérience. Il faut dire qu’au lycée, on n’a pas la même maturité. Je n’avais pas confiance. Ici c’est différent, on est tous là par envie et par passion, c’est une autre ambiance et c’est beaucoup plus facile. Niveau communauté, ça se passe vraiment bien, je peux laisser ma session sur le PC ouverte sans souci. Concernant le set up, je veux le même chez moi. Les graphismes sont au top, ça ne rame pas, ça tourne bien. Je pensais que ça serait un set up gamer un peu mieux que le mien, mais en fait, il est beaucoup, beaucoup mieux ! J’ai été agréablement surpris.

Le contact avec les autres étudiants se passe bien ?

Je m’entends bien avec tout le monde, c’est top. On va parfois manger ensemble en ville, on fait des sorties au cinéma, il y a une très bonne ambiance.

Qu'est-ce que tu préfères à la Helios Gaming School ?

Avec les autres étudiants, on a la passion commune du jeu. On peut utiliser des termes spécifiques aux gamers, que les autres personnes non joueuses ne comprennent pas forcément, comme « noob » par exemple. C’est comme un dialecte, et c’est agréable de pouvoir le parler sans que les gens nous regardent bizarre parce qu’ils ne comprennent pas notre langage !

Qu'est-ce que tu aimes le moins ?
(Silence) C’est compliqué, je ne vois pas. Parce que le matin quand je me réveille, je suis content, content de me lever pour venir à l’école. C’est top. Des fois il y a un laisser-aller dans le loft comme pour la vaisselle, mais ça se règle rapidement. Et ça fait partie de la formation, de régler ce type de problèmes !

Te sens-tu progresser au vu de ces premières semaines ?

Sur le jeu oui ! Surtout en solo pour l’instant. Le jeu en équipe c’est assez frais, il faut le temps que la team se fasse, qu’on apprenne à se connaître davantage et qu’on s’entraîne pour devenir véritablement efficaces.

Comment perçois-tu ton évolution d'ici les prochains mois ?
Sur le jeu déjà j’espère pouvoir progresser encore, notamment en termes de stratégies : prendre des décisions plus intelligentes et plus rapides. J’ai toujours été un tank dans les jeux, le personnage qui prend les coups, c’est ma façon de jouer. Neylan et Zash vont m’aider, c’est une question de gestion. C’est de l’entraînement !

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly